Rénovation énergétique

économie d'énergie

à toulouse

Nos dernières rénovations énergétiques

Comment réussir la rénovation énergétique de sa maison

Une des principales activités de Solutio Travaux est d’accompagner ses clients dans leur rénovation énergétique.

Etudier et classifier les maisons

La rénovation énergétique est aujourd’hui un axe prioritaire dans une rénovation, les incitations fiscales (crédit d’impôts, éco-prêt…), l’augmentation du prix de l’énergie,  l’envie d’un habitat plus confortable incitent nos clients à entreprendre une rénovation énergétique. Il est nécessaire de bien organiser sa rénovation énergétique pour atteindre ses objectifs d’économies d’énergie.

Voici les étapes à respecter pour réaliser une bonne rénovation thermique :

  • Identifier le niveau de performance actuel de l’habitation
  • Réduire ses consommations énergétiques sans investissement lourd
  • Faire réaliser des  travaux de rénovations énergétiques
  • S’entourer de professionnels RGE (Reconnu Garant de l’Environnement)

Il existe 3 « paliers » de performances dans l’habitat, ces paliers sont définis en fonction des caractéristiques de la maison et des habitudes des personnes qui y vivent.

Les maisons anciennes ce sont :

  • Des maisons chauffées à 21-22°C sans aucune régulation
  • Des maisons dont l’isolation est très faible (pas d’isolation, simple vitrage…)
  • Des maisons victimes d’infiltrations d’air importantes (ventilation naturelle, vieilles fenêtres…)

L’efficacité énergétique de ses maisons étant faible, il faut envisager une rénovation globale

Les maisons de moins de 20 ans :

  • Des maisons chauffées à 19-20°C par un thermostat d’ambiance non programmable avec des robinets thermostatiques
  • Des maisons dont l’isolation est de type RT 2005 : isolation minimum, double vitrages, présence de ponts thermiques
  • Des maisons équipées de VMC (ventilation mécanique contrôlée) mais avec quelques infiltrations d’air

L’efficacité énergétique est moyenne, une rénovation est à envisager mais sans gros travaux

Les maisons de moins de 10 ans :

  • Des maisons chauffées chauffée à 19-20°C par un thermostat d’ambiance programmable
  • Des maisons dont l’isolation est conséquente, type RT 2012 VMC et infiltrations d’air faibles (travail spécifique sur le traitement de l’étanchéité à l’air)

L’efficacité énergétique est forte, quelques ajustements sont possibles

Détecter les répartitions des dépenses énergétiques

Généralement, plus l’efficacité énergétique d’une maison est performante, moins les dépenses en chauffage seront importantes. Voici une répartition type des consommations :

  • Le poste chauffage (67%)
  • L’eau chaude sanitaire (11%)
  • Les appareils électriques (12%)
  • Les systèmes de cuisson (10%)

Réduire votre facture sans gros travaux

Il faut avant d’entreprendre une rénovation énergétique, se concentrer sur tous les éléments et habitudes pouvant réduire vos consommations.

Voici quelques exemples de travaux à moindres coûts ayant un grand impact sur votre consommation.

  • Installation d’une régulation par thermostat d’ambiance ou des robinets thermostatiques.
  • Régler sa chaudière avec un programmateur
  • Réduire sa consommation d’eau en remplaçant son vieux cumulus par un récent, voir même par un modèle thermodynamique
  • Installation de réducteurs de débit d’eau sur vos robinets et douches
  • Remplacer votre vieil électroménager
  • Remplacer vos ampoules à incandescence par des modèles LED
  • Changer de fournisseur d’énergie

Lancer des travaux d’économies d’énergies

Quand ces optimisations sont réalisées il devient nécessaire d’investir dans des travaux pour réduire plus sensiblement les consommations d’énergie.

Une maison de 100m² ne devrait pas dépenser plus que 1200€/an.

Cette donnée est une fourchette mais est assez significative.

Donc, si vous êtes au-dessus de cette valeur, il est peut être temps d’envisager des travaux de rénovation énergétique en contactant Solutio Travaux.

Avant toutes choses il faut prendre connaissance des aides financières disponibles

Il existe de nombreux dispositifs pour vous permettre de financer vos travaux

  • Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE),

  • Programme Habiter Mieux,

  • Aides de l’ANAH

  • L’Eco chèque logement Occitanie

  • Certificats d’Economies d’Energie

  • Eco-prêt à taux 0,

  • TVA réduite 10% et surtout 5.50%

  • Exonération de la taxe d’habitation

Informations importantes

Deux prêts aidés (0%) permettent de financer vos travaux de rénovation

l’Eco prêt à taux zéro et le PTZ +

L’éco PTZ est un prêt réservé aux travaux de rénovation énergétiques dans la rénovation. Pour bénéficier de l’éco prêt à taux zéro, il faut réaliser des travaux aboutissant à une amélioration énergétique de la maison ou respecter une performance globale définie par un bureau d’étude thermique. 
 
Il est aussi nécessaire de respecter un référentiel technique très précis. 
Les entrepreneurs devront êtres qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), l’ensemble des partenaires Solutio Travaux ont l’obligation de posséder cet agrément.
Le PTZ+ sert à financer l’achat d’une première résidence principale, neuve ou existante. 
 
C’est un prêt purement financier qui n’a pas de contrainte technique. 
 
Votre banquier ou courtier en crédit pourra vous guider. 

Les certificats d’économie d’énergie CEE permettent d’obtenir une aide pour vos travaux d’amélioration énergétique sous les mêmes conditions que l’ECO PRET à 0%, l’aide prend la forme d’un avoir dans un supermarché mais certains organismes comme ENGIE ou TOTAL payent directement les propriétaires.

Les artisans peuvent vous le rétrocéder à 100% mais parfois ne le proposent pas, chez Solutio Travaux la prime est pour vous.

L’Eco chèque logement Occitanie est une aide de 1500 € exclusive à la région Occitanie, il est nécessaire de faire 25% d’économie d’énergie entre le début et la fin de chantier. 
 
Cette aide est conditionnée sur vos ressources, un dossier doit être monté en amont par l’organisme en charge du secteur. 
 
Cette aide prend la forme d’un avoir sur la facture de l’entreprise concernée par les travaux, cette dernière devant être RGE et agréée par la région
Les aides de l’ANAH, vaste sujet, un dossier très important doit être élaboré avant le lancement du chantier
 
Cette aide très importante (plusieurs milliers d’euros) est conditionnée techniquement (RGE, conditions techniques des produits) ainsi que sur vos revenues.
 
Le sujet étant vaste et très difficile à appréhender nous vous conseillons de nous contacter directement. 
Le crédit d’impôt (CITE), lorsque vous effectuez des travaux de performance énergétique vous pouvez sous certaines conditions bénéficier du crédit d’impôt. 
 
Le montant de travaux à présenter aux impôts est de 8000 € de travaux par tête dans un couple soit 16 000 € pour un couple marié ou pacsé, et 400 € par tête d’enfant à charge. 
 
Votre crédit d’impôt représentera approximativement 30% de la somme présentée aux impôts (à faire calculer à chaque fois car il y a des écarts de pourcentages entre certains corps de métier).
 
Les entreprises doivent obligatoirement êtres RGE pour pouvoir bénéficier de ce dispositif fiscal.

Il n’est pas toujours simple de s’y retrouver voila pourquoi Solutio Travaux peut vous proposer le meilleur dispositif possible. Notre entreprise entretien une veille administrative constante sur ce sujet.

Toutes les aides sont balayées/calculées sur chaque dossier.

Les critères techniques très précis qui sont imposés pour vous faire profiter de ces aides ont le mérite de vous orienter vers des travaux rentables qui amélioreront durablement la performance énergétique de votre habitation.

Nous contrôlons l’ensemble des ces critères techniques.

Avant le lancement du chantier de rénovation énergétique

Avant d’engager de gros travaux, il peut être intéressant de réorganiser l’espace intérieur de votre maison pour lui donner plus de cohérence thermique.

Voici quelques points à respecter :

  • Les pièces de vie sont au Sud pour profiter du soleil au maximum.
  • Les pièces froides (garage, entrée, cellier) sont au Nord et jouent le rôle de zone tampon.
  • Les autres pièces se répartissent entre l’Est et l’Ouest.

Les points techniques à traiter en priorité

L'isolation thermique des murs et des combles

Le chauffage occupe 2/3 des dépenses énergétiques, il est donc impératif d’agir sur ce point en priorité en cherchant à minimiser cette consommation.

Il faut donc élaborer votre projet de rénovation sur ‘un point central:  .

Gardez à l’esprit qu’une énergie peu onéreuse est une énergie que vous ne dépensez pas.

Les déperditions de chaleur les plus importantes sont celles par le toit.

La priorité est d’avoir une bonne isolation des combles (ou de la toiture).  Comptez une déperdition thermique d’environ 30%.

Pour les murs (25% des déperditions thermiques), l’isolation par l’extérieur est tout à fait possible mais reste onéreuse (entre 95€ et 120€ le m²,) mais elle a des avantages certains (pas de déménagement, pas de perte de surface). Le cœur du marché reste l’isolation par l’intérieur (le fameux doublage isolant en Placoplâtre de 120mm d’épaisseur, en laine de verre ou en laine de roche).

Enfin les planchers bas (10% des déperditions thermiques) peuvent aussi être isolés sur le même principe que les murs (les garages en sous-sol par exemple).

Beaucoup de produits existent mais les performances doivent rester le premier critère de sélection. Le fameux R (pour résistance) que vous trouverez sous cette forme : R = 7,50m2K/W (pour de la laine de verre en 300mm par exemple) dans nos devis et factures.

Le chauffage

Quand la boite est bien isolée et que les besoins en chauffage sont diminués, il est temps de choisir son chauffage. Il existe autant de techniques que de produits, Solutio Travaux va pouvoir vous aider à choisir.

Dans le patrimoine ancien la configuration la plus courante est le circuit de radiateurs à eau chaude en fonte ou en acier. Ou les convecteurs électriques dans les maisons moins anciennes.

Les réseaux hydrauliques en acier/fonte sont les plus onéreux à faire installer car ils sont toujours aussi performants mais demande beaucoup de savoir-faire. Quand ils existent il est souvent nécessaire de les conserver en remplaçant seulement l’organe de production de chaleur (chaudière, pompe à chaleur air/eau…). Le principe des émetteurs de chaleur, restera donc généralement le même.

Par contre l’énergie de production pourra être totalement remplacée, les chaudières au fioul, au gaz, au bois ou les pompes à chaleur peuvent toutes alimenter sans problème un circuit de radiateurs.

Les travaux les plus courants sont les remplacements des chaudière fioul par des chaudières gaz à condensation quand le gaz de ville est a disposition ou la mise en place de poêles à granulés (pellets). Parfois quand le budget le permet l’installation d’une pompe à chaleur air/eau est possible. Quand la place le permet  il est aussi possible d’installer des chaudières a granulés bois (il faut de la place pour le silo de stockage).

La solution technique est important mais il faudra aussi sélectionner la bonne puissance car un équipement surdimensionné ne sera pas performant et s’encrassera trop vite.

Dans le cas d’une bonne isolation, il faudra essayer de choisir une puissance légèrement inférieure au système de chauffage actuel.

Et surtout il est nécessaire de toujours dimensionner le système de chauffage en intégrant d’éventuelles extensions du réseau (aménagement des combles,  extension de maison).

La production d'eau chaude sanitaire

Il existe 2 types de production d’eau chaude sanitaire

  • la production couplée au chauffage (chaudière)
  • le ballon ECS électrique (cumulus)

Le remplacement de ces éléments permettra d’avoir des performances supérieures

Il existe plusieurs modèles de production d’eau chaude sanitaire :

  • Les cumulus standards
  • Les modèles blindés
  • Les modèles avec panneaux solaires
  • Les chauffe eau thermodynamiques qui fonctionnent comme des Pompes à chaleur air/eau
  • Les productions sur les chaudières, avec ballon tampon, ou par micro-accumulation

Les modèles les plus performants deviennent de plus en plus accessibles et ajoutent une vraie plus-value à votre habitation.

Les fenêtres - menuiseries

Si vous êtes encore équipé de simple vitrage ou de double vitrages ancienne génération, il est rentable de faire remplacer vos menuiseries extérieures.

Le standard actuel est le double vitrage 4/16/4 Argon mais la plupart de nos artisans posent déjà du 4/20/4 Argon.

Il existe deux types de pose :

  • La pose en rénovation : le cœur du marché. Quand le cadre est en bonne état la nouvelle menuiserie vient le recouvrir, simple, peu onéreux c’est la pose la plus pratiquée en France.
  • La dépose totale : quand le cadre est abimé où que le modèle/matériaux de la nouvelle fenêtre l’oblige, c’est solution moins utilisée car elle oblige à des reprises de plâtre et parfois même d’enduit de façade.

Il existe plusieurs matériaux :

  • Le bois, modèle esthétique, souvent demandé par les architectes de bâtiments de France, elles sont peintes ou pré-peintes et demande un peu d’entretien
  • Les PVC, modèle économique, sans entretien, facile à installer, souvent en pose en rénovation, il existe plusieurs couleurs dans la masse, et peuvent aussi être plaquées (cad en imitation bois par exemple)
  • Les aluminiums pour les grandes dimensions, pour apporter plus de lumière car les profilés sont plus fin, modèle haut de gamme elles ont les mêmes teintes que les PVC.
  • Les mixtes, bois-aluminium, modèle très haut de gamme, permettant de répondre à vos attentes architecturales.

 Il est important de choisir les fenêtres les plus adaptées, pour des ouvrants performants et économiques.

La ventilation (VMC)

Pourtant très importante mais souvent négligées les VMC apportent autant de performances thermiques que l’ensemble des menuiseries. Ce qu’il faut retenir, c’est que si vous changez vos menuiseries, il faut penser à mettre en place une ventilation pour éviter les problèmes d’humidité car vous allez rendre votre logement étanche.

Le plus simple en rénovation reste la mise en place d’une ventilation par insufflation ou d’une vmc simple flux dans les combles avec des bouches d’aspiration dans les pièces humides.

Par contre en cas de chauffage bois il est nécessaire de prendre des précautions.

Par exemple, il faut prévoir un appareil de chauffage avec une entrée d’air dédiée, qui est l’assurance d’avoir un bon tirage.

Besoin d'un renseignement ? Un devis de rénovation énergétique ?

AVIS DE NOS CLIENTS

Avis vérifiés Google

Solutio Travaux Toulouse intervient sur toute la région toulousaine et le secteur 31 :

Toulouse, Balma, L'union, Quint-Fonsegrives, Pin-Balma, Saint-Jean, Verfeil, Launaguet, Saint-Sulpice la Pointe ...

Fermer le menu